Association Bordelaise des Utilisateurs de Logiciels libres

Accueil ›› L’Abul en bref ›› Témoignages ›› La municipalité de Saint-Loubès passe aux logiciels libres

La municipalité de Saint-Loubès passe aux logiciels libres

Posté le vendredi 19 mars 2004 par khar

Le contexte.

Il s’agit d’une mairie équipée de 15 ordinateurs sous windows. Depuis peu l’ensemble des postes est connecté à l’internet par une offre ADSL professionnelle parmi les leaders du marché. A cette occasion la municipalité a décidé de créer pour chaque agent une adresse mèl personnalisée (x.xxx@saint-loubes.fr). Jusqu’a présent les quelques personnes dotées d’une adresse électronique la consultait par une interface web (internet explorer). A l’occasion du changement de prestataire d’adresse mél il a été décidé d’uniformiser les outils web.

Choix technique

Le choix devait se porter sur des produits sûrs, fiables et pérennes. Les logiciels libres répondent à ces conditions. C’est ainsi que pour naviguer et vérifier les messages la décision a été prise d’opter pour les produits mozilla.
- mozilla firefox pour la navigation
- mozilla thunderbird pour la messagerie
- suite mozilla(navigateur + éditeur) sur un poste (le mien) pour la mise à jour du site municipal.

Ces logiciels ont été choisi pour les trois qualités évoquées plus haut. Mais également pour les fonctionnalités avancées qu’ils proposent, la sécurité qu’ils apportent et leurs facilités de mise en oeuvre.

Fonctionnalités les plus marquantes :

  • la gestion des pourriels
  • la gestion des pop ups
  • la navigation par onglet
  • la création d’un dossier complet par utilisateur/compte

Le passage à mozilla thunderbird n’a pas posé de problème car les agents n’utilisaient pas outlook express. Ceux qui connaissent outlook express (à la maison !) reconnaissent que : "on retrouve très vite ses marques". Donc on peut dire que c’est une migration réussie.

Le point noir

Le seul point noir n’a rien à voir avec les logiciels mais avec la politique de notre FAI Oléane, (pourtant un leader !). En effet ce dernier verrouille le smtp sur ses seuls méls, c’est à dire que nous pouvons envoyer des mails depuis notre connection uniquement avec des adresses emails en @oleane.com. Donc nous continuons à le harceler pour pouvoir utiliser pleinement nos adresses méls existantes et être libre du choix du prestataire pour les méls. J’en profite au passage pour remercier l’Abul et son président, pour leur soutien technique... ...et leur soutien moral. Prochaine étape OpenOffice... ;-)

Conclusion

Nous avons démontré que meme dans une petite structure il est possible de passer au logiciel libre, et ce en améliorant la sécurité et le confort des utilisateurs. Cet article a été écrit pour donner à d’autres le courage de franchir le pas, c’est une preuve que c’est POSSIBLE.

Répondre à cet article

7 commentaire(s)
  • Posté le 22 mars 2004 à 00:12, par Antoine Beck (lien)

    Tu es vraiment sur que Oleane fait ce genre de chose ? Je suis assez étonné et je n’en vois pas l’intéret. Par contre c’est surement du smtp authentifié. Quand on envoie un mail, a priori on met ce qu’on veut comme adresse d’envoyeur.

    Répondre à ce message

    • Posté le 22 mars 2004 à 17:16, par khar (lien)

      et pourtant ! Avec le smtp de oleane impossible d’envoyer un mail de chez free ou autres. Et mettre le smtp de free ou autres ne résoud rien. Ca marcherai avec avec des adresses oleane.

      Répondre à ce message

      • Posté le 19 avril 2004 à 15:53, par stevethx (lien)

        Je confirmes !!!!

        Oleane n’a pas de serveur smtp pour ses connectés !! Sandaleux...on paye 400 € la connexion SDSL et, sans avoir été informé, je m’aperçois qu’il m’est impossible d’envoyer des messages via mes comptes chez Amen.fr....il n’ont pas de relai SMTP si on a pas de messagerie chez eux...je trouve ça aberrant vu le fric que nous coute cette connexion...

        Je bataille ferme pour qu’il puisse nous laisser avoir accès à leur serveur SMTP pour envoyer nos messages qui pour l’instant reste en attente..

        Si quelqu’un a une solution je suis preneur car je suis au bord de la crise de nerf !!

        Répondre à ce message

        • Posté le 22 avril 2004 à 11:38, par Jean-Paul Chiron (lien)

          Si quelqu’un a une solution je suis preneur car je suis au bord de la crise de nerf ! !

          Changer de FAI, et en prendre un professionnel ? ;)
          Sinon la solution est d’installer son propre serveur de mail sortant sur la ligne adsl.

          Répondre à ce message

          • Posté le 21 février 2005 à 12:14, par xdespujols (lien)

            Si vous disposez d’un accès Oléane vous pouvez utiliser l’adresse :

            smtp.adsl.oleane.com

            Avec cette adresse, vous devriez pouvoir réaliser l’envoi.

            Oléane permet l’envoi des mails par leur passerelle.
            Pour obtenir l’information, il est necessaire de trouver la bonne personne, pas forcement simple chez Oléane.

            Répondre à ce message

            • Posté le 21 février 2005 à 13:32, par khar (lien)

              Sans doute n’ai je pas été assez clair ? Je sais que oleane fourni un smtp. Mais oleane interdit l’envoi de tout email NON-OLEANE, donc pour les adresses wanadoo.fr, free.fr ou nimportekoisaufoleane.fr rien à faire. Avant d’écrire j’ai bien fait la démarche d’appeller OLEANE. Leur réponse est clair, c’est pas possible ! Et gonglé ils ajoutent : "mais pourquoi vous voulez pas prendre vos adresses méls chez nous ?"
              Ben parce que ça coute trop trop trop trop cher...

              voili voilou

              Répondre à ce message

  • Posté le 25 mai 2005 à 00:07, par UnLoubésien (lien)

    Lu dans l’article :
    >- suite mozilla(navigateur + éditeur) sur un poste (le mien) pour la mise à jour du site municipal.

    M’est avis que l’éditeur est en panne... PARCE QUE CE SITE (celui de la commune) MANQUE VACHEMENT DE MISE A JOUR !!!

    Soit pas vexé HK, c’est dit avec humour. Mais à l’occasion, touches-en un mot aux ceusses de la municipalité pour qu’ils te filent des billes à mettre en ligne.

    Répondre à ce message